Témoignages

Pourquoi j’ai choisi le cabinet Arnold Hartpence

Après une longue carrière qui s’est déroulée au sein d’une seule et même entreprise, ce n’est vraiment pas évident d’affronter la recherche d’un nouvel emploi.

Ma prestation d’outplacement était donc primordiale pour me permettre de rebondir après ce départ négocié et imprévu. Même si les frais étaient en grande partie assurés par mon ancienne entreprise, j’ai tenu à «comparer» plusieurs cabinets avant de m’engager. Globalement, soyons honnêtes, les prestations sont assez équivalentes à quelques détails près…mais ce sont justement ces détails qui font la différence !

Continuer la lecture →

Etre accompagné par un vrai professionnel

N’ayant pas été retenue pour prendre la direction d’une Business Unit dont le poste se trouvait à pourvoir dans la multinationale dans laquelle je travaillais, j’avais négocié un départ comprenant un Outplacement. A l’époque j’avais retenu parmi les cabinets consultés le cabinet Arnold Hartpence & Associés parce que la présentation du programme « Evolutis » d’outplacement par son caractère très opérationnel m’avait séduit. Continuer la lecture →

Prise de poste, coaching

Après une activité de tradeur à Londres où j’avais gagné beaucoup d’argent, j’ai fait l’objet à 32 ans d’un violent « down sizing » des établissements de la City. Fort du capital accumulé et d’un travail pratiquement de 16 heures par jour, 7 jours sur 7, j’avais vraiment envi de souffler, de me donner du bon temps et faire le tour du monde. Continuer la lecture →

Gestion de Carrière

Depuis un certain temps je me disais qu’il me fallait absolument relancer ma carrière. A 47 ans je plafonnais dans des postes d’ingénieur/responsable en usine et dans l’environnement bureau d’étude. Aucune possibilité d’évoluer dans mon entreprise, les postes de direction étant occupés par de jeunes quadras bac plus 5 d’écoles d’ingénieurs les plus prestigieuses. J’avais déposé mon Cv dans les principaux sites d’emploi et sociaux, sans aucun résultat. Continuer la lecture →

Anticiper une rupture

Nous connaissions depuis plusieurs années une croissance supérieure à celle du marché d’après les chiffres que nous communiquait notre fédération. Continuer la lecture →

Gérer sa carrière

J’ai 44 ans, diplômé de l’une de nos belles écoles d’ingénieur, cursus complété par des formations proposées régulièrement par mon entreprise qui fait partie du CAC 40. En 20 ans de carrière j’ai connu des promotions tous les deux à trois ans avec des responsabilités élargies pour atteindre le poste de responsable de la logistique pour tous nos produits exportés sur l’Europe de l’Est. Continuer la lecture →

Rebondir

Depuis 2 ans je galérais de CDD en missions, entre-coupé de longues périodes d’inactivité. Un jour un ami me dit connaître un cabinet spécialisé en réinsertion professionnelle, coaching et outplacement. Le premier entretien fut un peu rude pour moi car le directeur du cabinet, Bruno Baudelaire, mis en évidence tous les points qui ne pouvaient que rendre plus difficile une embauche en CDI. Je décidais de lui faire confiance. Continuer la lecture →

Reprendre une entreprise

Autodidacte, 53 ans, je n’avais connu qu’une seule entreprise où j’avais gravi tous les échelons de la Direction Informatique pour en devenir le Directeur. A l’occasion d’une réorganisation, on me fit comprendre que je ne pouvais plus rester DSI et que mon salaire était bien trop élevé. D’où un licenciement sec avec quand même le support d’un cabinet d’outplacement, Arnold Hartpence & Associés. Continuer la lecture →

Trouver un emploi à plus de 50 ans

A 54 ans j’étais la secrétaire du Directeur Commercial. A l’occasion de son départ à la retraite, il est remplacé par un jeune et brillant cadre de 37 ans bien entendu diplômé d’une des trois prestigieuses écoles de commerce française. Rapidement je sens qu’il ne me supporte pas et fini par obtenir l’accord de la Direction Générale pour me licencier. Continuer la lecture →

Un accompagnement très opérationnel

Contrôleur de Gestion, 45 ans j’ai apprécié le caractère très pragmatique de l’approche de mon consultant : que demande le marché, qui aurait envie de m’embaucher, qu’est-ce qui me fait plaisir dans mon travail, dans quel environnement je souhaitais me retrouver, quelles sont les vraies raison de mon licenciement, quelle est ma part de responsabilité, quoi faire pour que cela ne se reproduise plus…. Continuer la lecture →

Harcèlement

Secrétaire Générale d’une importante association professionnelle mon Délégué Général me prit en grippe. Insidieusement, il ôta de mes fonctions mes principales responsabilités, la comptabilité, les ressources humaines, l’informatique, le juridique. Puis il m’expliqua qu’il avait besoin de mon bureau et me proposa de m’installer dans un petit local situé au premier étage. Continuer la lecture →

Plus de 50 ans ?

Cher Monsieur Baudelaire,
J’ai reçu ce matin un appel m’annonçant que ma candidature était retenue pour le poste de European Supply Chain Manager chez Farmnu, une boite autrichienne spécialisée dans la « corp protection » (cela m’évite de parler d’herbicides et de pesticides).
Vous avez bien lu : il s’agit d’un CDI (I, comme indéterminé). Continuer la lecture →

Je suis un militaire : Est-ce que je vaux quelque chose dans le civil ?

La première chose qui me vient à l’esprit est la question que j’ai posée lors du premier entretien avec Hubert Pousset : « est ce que je vaux quelque chose dans le civil ? ». C’était ma plus grande préoccupation : savoir si mes compétences étaient négociables dans les entreprises. Continuer la lecture →

Je suis un militaire : Sans langue de bois : mais pourquoi avoir voulu mettre une fin au métier des armes ?

ORSA d’origine, et activé au titre de l’article 15 – 2, je servais comme Chef de Bataillon dans l’arme des transmissions de l’Armée de Terre. Diplômé de l’Ecole d’Etat-Major, je n’ai été qu‘admissible à l’Ecole de Guerre. Cet échec fut pour moi l’occasion de prendre du recul et de m’interroger sur mon devenir pour les 15 prochaines années. Or, force est de constater, que sans le sésame de l’Ecole de Guerre, la Direction du Personnel de l’Armée de Terre ne pose plus le même regard sur votre potentiel. Il apparaît légitime de se poser la question de la mise au placard officieuse de tant d’officiers si jeunes qui ont fait preuve d’excellence dans l’exercice du commandement mais qui ont malheureusement échoués à un concours purement intellectuel. Telle est la réalité d’une armée de temps de paix. Cette réalité n’existe pas dans l’entreprise privée. Seuls les résultats sont pris en compte. Je l’avoue, il serait bien difficile de mesurer les résultats financiers d’une institution dont le rendement ne se mesure qu’à la qualité de la transmission du savoir-faire et  du savoir être. Bref, ne souhaitant pas me battre pendant 15 années pour assumer des postes enrichissants mais réservés aux autres, j’ai décidé de déposer le Képi. Quelle fut ma démarche, tout en restant en activité ?  Continuer la lecture →

Je suis un militaire : Retour d’expérience de l’accompagnement par Hubert Pousset

Situation militaire au moment du départ : Capitaine de frégate 2 ans d’ancienneté – 20 ans
de service Origine : Ecole Navale 84
Diplômé MBA Sorbonne en 2003
En 2001, mini bilan (B2P) effectué par un cabinet extérieur et pris en charge par la marine
En 2001, inscription Association de reclassement 1
En mars 2004, inscription Association de reclassement 2
Début avril 2004, après l’identification sur Google des cabinets d’Outplacement premier contact avec Hubert Pousset
Fin août 2004, envoi des candidatures spontanées
Fin septembre 2004, signature du contrat de travail actuel
Depuis début 2008, Directeur Régional d’une des premières entreprises mondiales de
logistique après la direction d’un site sensible pendant 3 ans (entre 200 et 300 personnes –
20 millions € de CA). Continuer la lecture →